Un enseignant curieux t0mbe sur un entrepôt de v0itures avec 80 ans d’hist0ire

L’instituteur se pr0menait dans les m0ntagnes et tr0uva une descente dans une ancienne carrière. Il descendit, s’apercevant avec surprise qu’ils avaient une f0is tenté de cam0ufler la salle s0uterraine. Ce n’est qu’au b0ut de l’escalier que l’h0mme c0mprit les rais0ns d’une telle prudence : un garage secret était caché dans une carrière aband0nnée il y a 80 ans.

Vincent Michel, 56 ans, enseigne l’éducati0n physique dans une éc0le belge. C0mme passe-temps, il expl0re les m0ntagnes, qui suffisent dans ce d0maine. L’h0mme tr0uva la carrière par hasard : des b0squets c0uvraient l’entrée, et derrière eux il vit une p0rte qui s’était desséchée de temps en temps.

En bas, je n’en cr0yais pas mes yeux. Pers0nne n’est venu ici depuis 80 ans et le d0nj0n est rempli de v0itures rares. Je ne c0mprends pas c0mment cela est même p0ssible », a déclaré Michel aux j0urnalistes. La carrière a été expl0rée par les hist0riens. Apparemment, les

c0nnaissances sur le garage 0nt été transmises à des pers0nnes de c0nfiance jusqu’à ce que le dernier d’entre eux réussisse à le dire à l’héritier. Le secret de la carrière p0urrait disparaître à jamais si ce n’est p0ur l’enseignant avec s0n passe-temps.

Fait intéressant, le pr0priétaire du terrain 0ù se tr0uve la carrière a déjà c0mmencé à vendre les machines. F0rmellement, ils lui appartiennent. Ce qu’il adviendra du reste des raretés n’est pas enc0re c0nnu. Pers0nne n’a enc0re revendiqué la pr0priété de la pr0priété.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *