La jeune fille touchée par l’incendie a pu participer à la soirée de remise des diplômes grâce à la surprise de ses camarades de classe

Le lycée est une période importante de notre vie.

On y apprend beaucoup, on fait des expériences et on se découvre. Malheureusement pour certains c’est extrêmement difficile que ce soit à cause du harcèlement ou à cause d’un accident qui vient tout changer dans notre vie.

Jusqu’en avril 2018, Korryn Bachner était une étudiante lambda, pom-pom girl dans son lycée, et avait hâte d’aller au bal de fin d’année avec son petit-ami Jonathan Ayala.Mais une nuit Korryn a été impliqué dans un accident tragique qui a changé le cours de sa vie.

elle et d’autres amis étaient assis autour d’un feu de camp quand l’un des garçons décida de jeter de l’essence sur le feu, brûlant les 12 adolescents sur place.
Korryn subit des brûlures au troisième degré sur tout le visage, le cou et les mains et passa 13 jours à l’hôpital.

Sa mère, Ellen, a déclaré à People : «C’est le pire cauchemar de chaque maman. Vous ne voulez pas voir vos enfants blessés.»

Le visage bandé, les médecins l’ont avertie qu’elle devait rester à la maison en raison du risque d’infection, ce qui impliquait de ne pas pouvoir aller au bal de fin d’année.

«Il m’a dit à l’hôpital qu’il était déterminé à lui faire son bal, même si c’était à l’hôpital», explique la maman de Korryn à propos du petit-ami de sa fille. «Puis, quand nous sommes rentrés à la maison, il a demandé s’il pouvait décorer le sous-sol.»

Quand le jour du bal est arrivé, Korryn eut la surprise de voir que ses amis avaient décoré son propre sous-sol et avaient l’intention d’apporter le bal jusqu’à elle !

Le groupe d’amis de Korryn a tout fait pour s’assurer qu’elle se sentait bien et qu’elle soit entourée pour son premier bal de jeune-fille.

Korryn fut très touchée par ce geste et expliqua que c’était un coup de boost durant cette période difficile de guérison.

Cela lui a également donné envie de travailler un jour dans une unité de grands brûlés, car elle connait la douleur, la peur et le traumatisme que le feu peut laisser sur quelqu’un.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *