La caresse du jumeau a sauvé la vie de son frère

Hanna donne naissance à ses jumeaux l‘année passée. Dylan pesait 907 grammes tandis que Deiniol 861g.
Les médecins avaient peur que l‘enfant ne soit pas resté en vie.

Mais lorsqu‘ils ont placé les nouveau–nés dans la même couveuse, un miracle s‘est produit. La mère est convaincue que c‘est grâce aux câlins de son frère que l‘enfant fragile a été sauvé.

Des jumeaux sont nés à 25 semaines de la grossesse. Les poumons des bébés étaient insuffisamment développés. Dylan a pu surmonter la crise et 2 semaines après, il était à la maison. Deiniol est resté dans l‘incubateur, relié à un appareil respiratoire.

Les médecins ont assuré un milieu chaud et humide pour l‘enfant. Hanna Zimunje (28 ans), la maman des jumeaux, a été informée que les chances de survie du garçon étaient proches de zéro. L‘état de l‘enfant devenait de pire en pire.

Les médecins ont invité toute la famille à faire ses adieux au bébé. Hanna et Javi (40 ans), le père des jumeaux, ont décidé d‘amener Dylan avec eux. On a mis l‘enfant dans une couveuse avec son frère. Les grands ont été frappés quand l‘enfant a embrassé son frère.

Quelques heures après, la situation a bien changé au profit de Deiniol. Le petit a commencé à respirer. Un miracle a eu lieu.

Selon la mère, il ne fallait pas séparer les jumeaux. Cette histoire montre qu‘il existe vraiment un lien entre les jumeaux.

Comment le contact avec un proche peut ranimer un enfant faible ? Les experts ne peuvent pas trouver la réponse à ce mystère.
Deiniol est resté à l‘hôpital presque 7 mois.

Il est rentré chez lui fortifié. Alors que les médecins sont dans le doute, la mère est sûre que les câlins de son frère ont sauvé la vie du bébé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *